Les 6 problèmes rencontrés par les collaborateur de notaires

Les 6 problèmes rencontrés par les collaborateur de notaires

"Ca fait 40 ans que je suis dans la profession, j'en suis à mon 3ème burn-out"

Le saviez vous ? Les collaborateurs de notaires sont 1ers du classement... des métiers où l'on est le moins heureux dans son travail (selon une étude de Choosemycompany, en partenariat avec Les Echos, réalisée en 2019 sur 196 333 travailleurs, issus de 7 500 entreprises et organisations différentes).

Chez Notarly, on s'est sérieusement penché sur ce problème, en discutant avec les principaux intéressés (clercs, notaires stagiaires et assistants), et avec ceux qui "tiennent la boutique" (notaires associés, créateurs, salariés).

L'objectif? Identifier les raisons de cette crise du métier, pour mettre entre les mains des notaires et des collaborateurs des outils pour mieux pouvoir les contrer. Et nous avons tirés plusieurs explications à ce désamour du métier. Voici les 6 problèmes que rencontrent les collaborateurs de notaire au quotidien.

Clerc de notaire : un travail difficile, sans réelles perspectives d’évolution

Alors si les collaborateurs ne sont pas heureux à la tâche, c'est la faute à un travail pas toujours épanouissant.

Problème 1 : Un métier très lourd administrativement

Constituer des dossiers, ça veut dire collecter des centaines de documents tous les jours, auprès d'administrations pas toujours très réactives

Problème 2 : Une charge mentale très forte

Jongler avec 50 dossiers, dont les pièces périment à des échéances différentes, ça oblige à une gymnastique mentale épuisante. Surtout pendant les pics d'activité (coucou les mois de décembre et juillet)

Problème 3 : Peu de perspectives d'évolution

Passer de clerc à notaire, toute une histoire ! On peut opter pour quelques années d'étude supplémentaires, ou bien pour une validation d'acquis qu'on obtiendra après de longues année sur un poste de clerc - autant dire que ça demande beaucoup d'énergie !

Les offices, un environnement de travail complexe

Problème 4 : Un fort sentiment de solitude

L'organisation de la profession, par nature libérale, a une conséquence : dans les études, on travaille assez peu en équipe et on a donc logiquement peu tendance à s'entraider.

Problème 5 : Un management "old school"

Les notaires n'étaient jusqu'à présent pas formés, pendant leurs cursus universitaire, à manager des collaborateurs. De fait, ils ont naturellement a tendance à reproduire ce qu'ils ont connus jusqu'ici, à savoir un management à l'ancienne... voire pas de management du tout.

Problème 6 : L'absence de reconnaissance de la part des clients

Ces derniers voient seulement la partie émergée de l'iceberg et n'ont souvent pas conscience de l'énergie déployée par les collaborateurs pour constituer leurs dossiers en temps, en heure... et en conformité avec la loi !

Rendre le sourire aux collaborateurs de Notaires

La bonne nouvelle, c'est que les choses sont en train de changer. Le notariat se transforme, et chez Notarly on souhaite participer à ce changement !

Notre ambition, c'est de faire sortir les clercs de notaires de ce classement des professions les plus déprimées de France, et de (re)donner le sourire à l’ensemble des notaires et à leurs collaborateurs 😁

Comment ?

En équipant les collaborateurs avec une application qui simplifie leur organisation, les déleste de leur charge mentale, et les aide à jongler entre leurs dossiers au quotidien. Consultez notre article sur les 3 étapes pour réaliser un suivi de dossier efficace :

On souhaite aussi donner aux Notaires les bons outils pour suivre les performances de leurs collaborateurs, et manager leurs équipes de manière “data-driven”, en toute bienveillance et sérénité. A ce sujet, on vous recommande nos ressources pour mettre vos collaborateurs sur la voie du succès :

                   

Vous avez aimé cet article ? Il vous a été utile ? Vous avez des remarques ?

  • 👍 Partagez le sur les réseaux sociaux
  • 💌  N'hésitez pas à prendre contact avec nous (ça nous fait toujours plaisir !) Vous pouvez nous écrire à lucie@notarly.fr